Mes projets d’écriture 2017

C’est fou les résistances que l’on peut mettre en place lorsqu’il s’agit d’écrire sur soi. Avec ce nouvel article, je voulais partager avec vous mes projets d’écriture pour cette fin d’année 2017. Et là, c’est le drame ! Je sais pas quoi écrire !!!

coffee-2306471_640

Des projets créatifs comme d’écriture, j’en ai toujours un tas en réserve. On ne peut pas dire que je manque d’imagination ou d’envie. Par contre, lorsqu’il s’agit de me poser pour écrire et rendre tout cela réel, il n’y a plus personne.

Depuis que je recommence à écrire, c’est plutôt de la poésie contemporaine qui me vient. Quelques bribes de vers par ci par là mais, comme je le disais dans l’article sur le Miracle Morning, rien de très construit pour le moment.

>> (Re)découvrir l’article sur le Miracle Morning pour les écrivains

Dans la liste de mes bonnes résolutions de la rentrée, je me suis donc dis qu’il était temps de réfléchir à un ou plusieurs projets d’écriture, histoire de rendre tout cela un peu plus concret et d’aboutir à quelque chose d’intéressant. Je vous parlais aussi du Nanowrimo qui aura lieu en novembre, j’ai toujours envie d’y participer mais c’est sûr que je serai plus productive avec une idée de projet d’écriture définie.

>> (Re) découvrir l’article sur le Nanowrimo

Pour lutter contre ma paresse légendaire, j’ai donc choisi de me fixer un projet d’écriture créative par mois jusqu’à la fin de l’année. Je sais que vous êtes nombreux à compter vos mots pour vous challenger – cela me paraît une bonne idée que je réserve au Nanowrimo justement – mais je préfère me fixer un objectif plus complet.

Pour le mois de septembre, il me faut finir la nouvelle que j’ai commencé fin août. Je n’ai jamais écrit de court récit de cette forme, c’est donc un exercice de style à part entière. L’idée est posée, j’ai commencé à écrire des petits bouts par ci par là, il me faut assembler tout ce petit monde et rédiger les parties manquantes. J’ai l’introduction et la conclusion et comme toujours, il me manque le corps du texte !

Je vais placer le mois d’octobre sous le signe de la poésie et mettre en forme les poèmes que j’ai écris cet été. Si vous me suivez sur Instagram, vous verrez qu’après réflexions, j’ai choisi une forme artistique toute particulière pour mettre en image ma poésie.

>> Retrouvez moi sur Instagram !

Le Nanowrimo sera le fil conducteur du mois de novembre. Pour le moment, j’ai en tête de rédiger un ebook ou une série d’articles sur le thème du développement personnel et/ou de la thérapie. Il s’agira donc plutôt d’écrits pour mon activité professionnelle de Thérapeute.

Décembre rimant si bien avec fête de fin d’année, j’aimerais m’essayer à l’écriture d’un conte de noël. Peut-être pour les enfants. A voir. Je ne suis vraiment pas décidée ! Ça vous l’aurait compris !

Voilà, c’est officiellement posé, y a plus qu’à !!! J’espère pouvoir me tenir à mes bonnes résolutions et partager très prochainement avec vous mes premiers écrits sur la plateforme Wattpad.


Quels sont vos projets d’écriture ?

Allez-vous participer au Nanowrimo ?

Connaissez-vous Wattpad ?

 

Publicités

Journal d’une Hypnothérapeute

Le jeudi, c’est bibliothérapie ! C’est avec grand plaisir que je vous présente : Journal d’une Hypnothérapeute par Catherine Roumanoff-Lefaivre (texte et illustrations) aux éditions Eyrolles. Je dois bien l’avouer, c’est tout à fait le genre de livre que j’aimerais écrire un jour !

a-fleur-de-mots-journal-hypnotherapeute-bibliotherapie

La particularité de ce livre, c’est qu’il s’agit d’un roman graphique. Ce n’est pas une BD, encore moins un Comics, c’est encore mieux. Et c’est bien la première fois que je vois cela dans le domaine du développement personnel. Toutes les explications sont très joliment illustrées. Le trait est simple, tout en rondeur et les couleurs flashy. Catherine nous emmène dans son univers coloré, joyeux, presque psychédélique ! Quand on commence cet ouvrage, difficile de s’arrêter … Il est hypnotisant !

En ce qui concerne le contenu en lui-même, l’hypnothérapeute que je suis le trouve très pertinent. L’auteur explique avec simplicité les termes parfois complexes de l’hypnose. Son livre est donc tout à fait adapté pour les personnes qui s’interrogent sur l’hypnose, qui ont vécu une première séance et qui veulent en savoir plus, tout comme les professionnels.

L’inconscient, les différentes méthodes d’hypnose, leur bienfait, le déroulé d’une séance, le Journal d’une Hypnothérapeute de Catherine Rouanoff-Lefaivre est très complet. Présenté sous forme de roman graphique, il se lit donc très rapidement et le vocabulaire utilisé est accessible à tous. Démystifier l’hypnose, tout en expliquant les principes de base n’est pas chose aisée et ce roman graphique s’y emploie très bien.

Ce livre fait parti de mes chouchous qui traînent sur ma table de chevet, j’aime le relire, le feuilleter, simplement regarder les illustrations. Il est beau et bien écrit. Et quand le fond et la forme s’harmonisent si bien, moi, je dis oui ! D’ailleurs, je le laisserai bien dans ma salle d’attente mais je suis sure de me le faire rapidement piquer !

Mon avis ? 

A-fleur-de-mots-Bibliotherapie-5-etoiles

Pour en savoir +

« C’est nul ! » « Je n’y arriverai jamais! » « Je ne sais pas pourquoi je suis comme ça ! » Et si l’hypnose nous permettait de transformer notre perception du monde et nos représentations limitantes ? De changer à l’intérieur pour changer l’extérieur ? « C’est génial ! » « Je vais y arriver ! « Tout se met enfin en place ! ». Catherine Roumanoff-Lefaivre nous dévoile les secrets de cette discipline fascinante. Elle raconte sa découverte de l’hypnose et illustre le fonctionnement de notre inconscient. Elle nous invite ensuite dans le secret d’une séance d’hypnose thérapeutique pour découvrir comment nous possédons déjà en nous toutes les ressources nécessaires pour nous débarrasser des pensées, des addictions ou des comportements qui nous pourrissent l’existence, afin de reprendre le pouvoir sur notre propre vie. Un livre résolument optimiste qui met à jour avec simplicité les mystères du fonctionnement de notre cerveau. (4ème de couverture)


As-tu déjà lu un roman graphique ? 

As-tu d’autres livres sur l’hypnose à me recommander ?

Aimerais-tu écrire ce genre de livre ?

Ecrire l’histoire de son entreprise

Ce qui est bien lorsque l’on parle d’écriture créative, c’est que l’on peut écrire sur tout ! Je vous propose alors de découvrir aujourd’hui le Storytelling ou l’art de raconter l’histoire d’une entreprise. A l’heure du « Personnal Branding », le Storytelling est tout particulièrement indiqué pour les entrepreneurs. Idéal pour affirmer l’univers de son activité.

card-1137690_1920

Dans ma précédente vie de Consultante Emploi et Création d’entreprise, c’est un outil que j’ai souvent utilisé et transmis à mes clients. C’est un modèle d’écriture assez simple et à la portée de tous. Le Storytelling est reconnu comme un dispositif marketing efficace, facile à créer et à appliquer au quotidien.

Il s’agit de raconter l’histoire de son entreprise et souvent son aventure personnelle lorsque l’on est créateur d’entreprise. C’est un récit authentique qui va permettre de communiquer sur l’identité de sa société, dynamiser son image et se différencier.

Quelques exemples de Storytelling ? Qui ne connaît pas l’histoire de Steve Jobs qui a commencé dans son garage, l’histoire de Michel et Augustin qui nous régalent depuis leur Bananeraie, etc.

On ne le dit pas assez souvent mais savoir raconter l’histoire de son entreprise – sa création, son lancement, son activité au quotidien, ses réussites – est un outil marketing puissant. Qu’importe le support. A l’écrit, il peut s’agir d’une page sur son site internet, d’un communiqué de presse, de la présentation de la page Facebook, des flyers, … ou bien encore de vive voix lors d’un discours, une vidéo Youtube, une interview, etc.

Tout le monde a une histoire à raconter !

Ecrire l’histoire de son entreprise va susciter chez votre interlocuteur des émotions qui pourront le mener à l’achat et par la suite le fidéliser. Captiver son auditoire, transmettre sa passion, son talent, créer un lien particulier avec ses (futurs) clients, il ne s’agit pas simplement de présenter un produit. C’est de tout un univers dont il est question.

Le montage de cet écrit créatif est classique : une situation initiale, un élément perturbateur, des aventures et enfin le dénouement. Pour vous aider à construire votre histoire, voici quelques questions pour débloquer les premiers mots :

  • Comment tout a commencé ?
  • Qu’est ce qui vous a inspiré ?
  • Les personnes qui vous ont entouré ?
  • Quelles sont vos réussites ?
  • Qu’est ce que vous avez appris de vos échecs ?
  • Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Les questions ne manquent pas. Elles peuvent sembler banales, sans intérêts ou bien naïves mais on adore tous connaître ce type de détails. L’histoire n’a pas besoin d’être parfaite, simplement vraie et authentique.

Un exemple simplifié ? 

J’étais Consultante en accompagnement professionnel depuis sept ans où je suivais le parcours de bénéficiaires que l’on m’adressait après un licenciement économique. (emploi, formation, création d’entreprise) >> Situation initiale <<

Un jour, je reçois à mon bureau, une femme qui n’avait qu’une idée en tête, changer de métier et devenir sophrologue. Je me rappelle encore avoir froncé les sourcils en me disant : c’est quoi ça encore comme projet, sophro…quoi ?! >> Élément perturbateur <<

Je vous passe les détails des différents rdv que nous avons eu … >> Aventure(s) <<

Et 6 mois plus tard, après plusieurs péripéties, elle n’a finalement pas choisi ce projet et c’est moi qui me suis inscrite à la formation ! >> Dénouement <<

Prêt à écrire l’histoire de votre entreprise ? Attrapez votre clavier ou votre carnet préféré et lancez-vous !


Connaissiez-vous le Storytelling

L’avez-vous utiliser pour votre activité ?

Partagez vos impressions en commentaire ! 

 

Comme par magie …

A la recherche d’inspiration, c’est en me baladant sur le blog de Justine que j’ai découvert le livre « comme par magie » d’Elisabeth Gilbert. Une vraie pépite (son blog et le livre) que je vous recommande absolument !

A-fleur-de-mots-comme-par-magie
Elisabeth Gilbert est la célèbre auteur de « Mange, Prie, Aime ». Ce roman n’est pas passé inaperçu puisqu’il a été adapté au cinéma avec Julia Roberts dans le rôle titre. Je n’ai pas eu l’occasion de lire le livre mais j’ai adoré le film que j’ai bien du voir une dizaine de fois.

Cette fois-ci Elisabeth Gilbert nous propose un guide pour vivre pleinement sa créativité. Elle partage avec nous son parcours d’écrivain ponctué d’anecdotes captivantes. Le livre parle de la créativité en générale, il s’adresse donc à toutes les âmes créatives. Il est tout particulièrement intéressant pour un écrivain expérimenté ou non de s’y attarder car Elisabeth illustre chacun de ses propos avec des exemples de sa vie d’écrivain de ses débuts à son grand succès.

Le livre se lit très facilement, d’ailleurs je l’ai lu en une journée tellement c’est un plaisir de découvrir page après page des conseils, des bonnes pratiques et le quotidien de l’auteur. Le découpage en section permet aussi de le lire en discontinue voir même dans le désordre. Depuis la fin de ma lecture, il m’est déjà arrivé d’ouvrir au hasard une page et de lire le chapitre associé.

Comme par magie, c’est aussi un coach personnel. Bonnes pratiques, astuces et bon sens sont au rendez-vous. Elisabeth Gilbert met en avant 6 forces qui permettent de libérer notre créativité : le courage, l’enchantement, la permission, la persistance, la confiance et la divinité.

Pour les écrivains cela pourrait s’appliquer de la sorte :

  • Je me lance pleinement dans mon projet d’écriture
  • Je me laisse guider dans mon écriture par des émotions bienveillantes
  • Je m’autorise à laisser libre cours à mon génie créatif
  • Je reste déterminée, l’écriture c’est comme une course d’endurance
  • Je crois en mes capacités d’écriture et en mon potentiel créatif
  • Je laisse faire ce qui doit être fait et guider par ce qui ne peut être contrôlé

Ce livre est un vrai coup de cœur. J’ai vraiment eu ce sentiment qu’il était écrit pour moi et qu’il arrivait dans mes mains au bon moment (Divinité, te voilà ?).

En ce moment, mon écriture est plutôt saccadée, je n’écrit que des « bouts » et n’arrive pas à mener une histoire jusqu’au bout. Alors sur les bons conseils de ma nouvelle meilleure amie Elisabeth Gilbert, je prends le temps d’observer ma situation, de m’entraîner sans me forcer, de me fixer des objectifs réalisables et surtout de prendre du plaisir même s’il ne s’agit que de petits bouts de phrase par ci par là … Je me prépare tranquillement mais surement … peut être à accueillir un beau projet prochainement ? J’ai hâte en tout cas !

Mon avis ?

A-fleur-de-mots-Bibliotherapie-5-etoiles

Pour en savoir +

Depuis près de dix ans, les livres d’Elizabeth Gilbert, auteur du best-seller Mange, Prie, Aime, inspirent ses lecteurs. Avec Comme par magie, elle puise dans son propre processus de création pour partager son point de vue unique sur la créativité. Elle nous invite à découvrir les « trésors cachés » qui sommeillent en chacun de nous et à les mettre en pratique pour être créatif au quotidien (dans la famille, la vie professionnelle, l’amitié, les loisirs, etc.). En exposant les six forces qui permettent de libérer notre créativité (courage, enchantement, permission, persistance, confiance et divinité), elle nous ouvre les porte d’un monde de merveille et de joie. (4ème de couverture).


Avez-vous lu ce livre ? 

Qu’en avez-vous pensé ? 

Connaissez-vous d’autres livres de ce genre ? 

L’écriture intuitive

L’écriture intuitive est une technique que j’utilise régulièrement. D’ailleurs, je crois bien que j’ai toujours écrit comme cela, sans même savoir que ça s’appelait ainsi. Je vous rassure, il ne sera pas question de spiritisme, de médium ou de contact avec les âmes perdues !

Je vous propose plutôt de découvrir une technique accessible à tous qui permet de surmonter les freins d’écriture et de produire – parfois – des textes extraordinaires.

afleurdemots-ecriture-intuitive

Il y a quelque temps, je vous parlais de l’écriture en groupe. Cette fois-ci, je passe à la loupe l’écriture intuitive.

>> Re(Découvrir) l’article dédié à l’écriture en groupe

Pour moi, l’écriture intuitive, c’est avant tout un état d’esprit. Je veux dire par là qu’il s’agit de se mettre dans un état spécifique pour écrire. Pas forcément pour écrire mieux., pour écrire différemment.

Pour bien comprendre ce qu’est l’écriture intuitive, rien de mieux que de l’expérimenter. 

Trouvez-vous un coin confortable où vous pouvez écrire. Cela peut être à votre bureau face à votre ordinateur ou dans un carnet bien caler dans le transat du jardin. Il faudrait que vous soyez au calme et que personne ne vous dérange.

Continuez par vous détendre, prenez des respirations régulières et profondes, demandez-vous sur quel sujet ou quel thème vous avez envie d’écrire. Pour vous relaxer vous pouvez aussi écouter une musique qui vous apaise, qui vous transporte dans un endroit agréable que vous connaissez ou un lieu imaginaire.

Et quand vous vous sentirez suffisamment détendu, prenez de quoi noter et laissez-vous guider. Ici pas de règle, laissez simplement les mots glisser sur le papier, ne cherchez pas du sens, ne regardez pas l’orthographe, faîtes confiance à la magie des mots. Et vous allez voir que, tout naturellement, les mots vont s’enchaîner.

C’est un exercice que l’on peut faire pendant une quinzaine de minutes. Voir plus si vous arrivez à maintenir cet état de détente plus longtemps. Certains font de la méditation ou du yoga, d’autres inclus cet exercice dans leur « Miracle morning ».

>> (Re)Découvrir l’article « le Miracle Morning pour les écrivains »

Prenez ensuite le temps de vous relire avec la plus grande bienveillance. A ma connaissance, on n’écrit pas de roman d’un coup avec cette technique. Prenez simplement plaisir à découvrir ce que vous avez écrit. Il est là votre potentiel créatif !

Cet exercice d’écriture créative peut être aussi un bon échauffement avant de vous attaquer à votre objectif d’écriture du jour. A vous de voir comment vous pouvez l’utiliser pour avancer.

C’est dans cet état modifié de conscience que j’écris le mieux. Toutes les barrières disparaissent et les mots se mêlent harmonieusement. Souvent, il ne s’agit que de bribes mais en y revenant un peu plus tard, c’est assez simple de recoller les morceaux et de donner du sens à mon texte. J’ai remarqué que c’est de la poésie plus que des textes que j’arrive à créer ainsi.

Il existe tellement de techniques d’écritures créatives … Le plus important est de trouver celle qui vous correspond le mieux et qui est la plus adaptée à votre quotidien. A vos stylos !


Connaissez-vous l’écriture intuitive ? 

Avez-vous déjà essayé d’écrire avec l’écriture intuitive ? 

Utilisez-vous d’autres méthode pour écrire ?

Le morning miracle pour les écrivains

J’entends beaucoup parler de « Rituel d’écriture ». Il y a ceux qui se lèvent tôt, certains qui écrivent à des heures précises, pour un temps donné et d’autres encore qui attendent la nuit pour libérer les mots. Leurs mots.

afleurdemot-morningmiracle

Et au milieu de tout ça, il y a moi. J’ai repris l’écriture il y a peu, sans trop savoir comment ni pourquoi. C’est ainsi. Aucun timing, encore moins de chrono, j’écris comme cela me vient. J’écris des mots, des phrases, que des bribes pour le moment. Rien de construit, rien qui est vraiment du sens. J’écris, à nouveau, cela me paraît déjà incroyable en soi.

Pourtant, je lis partout que pour écrire « mieux », « plus », il faut s’entraîner. Régulièrement. Quotidiennement même. Alors, pour en apprendre davantage, j’ai mené l’enquête à la recherche du Rituel d’écriture idéal !

Je suis rapidement tombé sur la routine du Morning Miracle. Vous n’avez pas pu le manquer, MORNING MIRACLE écrit par Hal ELROD est sur toutes les étagères des librairies et sûrement dans un grand nombre de vos bibliothèques.

« Hal Elrod propose une méthode en 30 jours pour changer vos habitudes, à adapter selon votre profil et vos objectifs. Que ce soit en 2 heures ou en 6 minutes, en suivant scrupuleusement la méthode ou en créant du sur-mesure, les bénéfices sont immédiats : un sentiment d’apaisement et de bien-être qui ne vous quittera pas de la journée, une impression de vivre enfin par et pour vous-même. » (4ème de couverture)

afleurdemot-morningmiracle2

Pour faire simple, Hal ELROD nous propose un rituel matinal pour activer puis profiter de nos ressources personnelles. Il semble que les bienfaits de cette méthode ne soient plus à démontrer car je n’ai lu que des avis positifs à son sujet sur la toile.

Le Morning Miracle s’appuie sur ce que Hal appelle les « Life SAVERS ». Une routine en 6 étapes qui semble s’adapter idéalement aux écrivains. Bien sûr, vous l’aurez deviné, pour caler ce rituel dans nos journées bien remplies, il faut avancer la sonnerie de son réveil. Oui, ça va piquer un peu !

Après avoir lu le livre, voici ce que j’ai retenu des différentes étapes post-réveil proposées par l’auteur :

Silence : Ne pas regarder son téléphone, les notifications Facebook, Instagram, les messages, les mails … Pour les hyper-connectés que nous sommes, c’est difficile mais nécessaire. Objectif : être disponible, pour soi, pour sa créativité.

Affirmation : C’est le moment de se remplir de positif. Un temps dédié à lecture de mantras, d’affirmations positives, de citations inspirantes. On continue ainsi à se remplir de positif.

Visualisation : Il est temps de vous installer confortablement dans un fauteuil, votre canapé (l’option « sous le plaid pour continuer ma nuit » n’est pas autorisée) pour méditer et visualiser la douce journée créative qui s’offre à vous.

Exercice physique : Maintenant que votre esprit et votre créativité sont éveillés, il va falloir mettre votre corps en mouvement. Pilates, yoga, running ou autre, c’est au choix !

Lecture : il est toujours bon de lire. Pour soi, pour s’inspirer, pour découvrir, pour voyager, etc. Dans nos journée bien remplies, ce n’est pas toujours facile de s’accorder ce temps si précieux alors profitez-en. Quelques pages, un chapitre, un poème, encore une fois vous êtes maître de votre plaisir.

Ecriture : Dernière étape de cette routine, écrire ! Qu’il s’agisse de votre projet d’écriture, de votre journal intime, de quelques mots griffonnés sur un post-it. C’est le moment d’écrire ! Votre temps privilégié d’écriture. L’esprit est vif, le corps est prêt à se mobiliser, votre créativité est éveillée, c’est le moment idéal pour profiter de toutes vos ressources personnelles.

Le timing de chaque action est laissé à votre entière discrétion. D’une manière général, il semble que cela prenne idéalement 45mn à 1h.

Le concept du Miracle Morning me plaît vraiment d’autant plus que je suis du matin. Pourtant, ce rythme me paraît trop routinier à mon goût. Pour l’instant, je ne me sens don pas prête à instaurer ce genre de rituel dans mon quotidien. Je me laisse encore le temps d’accueillir les mots retrouvés, d’imaginer un projet d’écriture qui me ressemble. Viendra ensuite tout naturellement le Nanowrimo en novembre où je pourrais goûter au challenge d’écriture et à l’assiduité qui va avec. Peut-être l’occasion idéale de me créer un Morning Miracle sur-mesure !

>> (Re)Découvrir l’article concernant le Nanowrimo 2017


Avez-vous un rituel d’écriture ?

A quoi ressemble t’il ?

Partagez-le en commentaire !

J’ai testé l’écriture en groupe

Connaissez-vous Meetup ? C’est un site qui permet de se rencontrer autour d’un projet, d’une passion, de loisirs, d’un centre d’intérêt sur Paris comme dans toutes les grandes villes. Il y en a pour tous les goûts : cours de cuisine, découverte d’activités sportives en tout genre, rencontres linguistiques, clubs de lecture et j’en passe.

afleurdemot-meetup-anticafe

>> Rejoignez la communauté de curieux et de passionnés sur Meetup

J’ai déjà eu l’occasion de participer à un événement Meetup (découverte de l’hypnose) et j’avais vraiment apprécié la soirée. Depuis que j’ai repris l’écriture, il me tardait de tester un nouveau type de rencontre : les ateliers d’écriture, les clubs d’écrivains ou du moins quelque chose du genre.

Aujourd’hui, je vous écris donc en direct de mon premier Meetup d’écrivain ! Sur le site, vous retrouverez ce groupe sous le nom de « Shut up & write » (Paris). Il s’agit d’une communauté qui se retrouve tous les samedis matin à partir de 10h. Écrivain en herbe, scénariste, thésard, blogueur, … on se retrouve pour écrire.

C’est aussi l’occasion pour moi de découvrir un nouveau lieu sur Paris : l’Anti-café du Louvre.  Le concept est lui aussi très simple, il s’agit d’un lieu où pour 5€ de l’heure, on accède au wifi, boissons chaudes et gourmandises à volonté.

afleurdemot_anticafe

Samedi matin, 9h, j’entame donc mon périple vers la capitale dans un charmant RER tout confort #VisMaVisDeBanlieusarde pour poser mon ordi dans ce charmant café cocooning. En arrivant, on me remet une carte où est enregistrée mon heure d’arrivé car on paye l’heure de présence uniquement. Je commande mon thé, je résiste tant bien que mal aux gourmandises et je m’installe auprès de mes nouveaux copains écrivains.

>> Découvrez la concept Anticafé

Le groupe d’écriture n’est pas fixe, 24 personnes sont inscrites mais pour l’instant nous ne sommes 4 (et nous ne serons qu’une dizaine en définitif). Timidement, on se présente à nos plus proches voisins. Certains se connaissent, les autres se découvrent. Je ne sais pas si c’est toujours comme cela mais il n’y avait pas « d’animateur » donc l’ambiance était un peu trop fraîche à mon goût.

Les premières gorgées de thé passées, c’est tout naturellement que chacun se plonge dans son univers. La musique est douce, juste ce qu’il faut en terme de volume et tout à fait adaptée à l’espace de travail. La concentration est de rigueur. Il en faut pour lutter contre l’odeur délicieuse des toasts grillés de ma voisine.

Tout le monde à le nez plongé dans son ordinateur ou son carnet. Moi ? Impossible d’écrire. La page blanche. Rien, il ne me vient rien. Je souris bêtement. Je passe en revue les prochains articles du blog, je relis même celui que j’ai écris récemment pour surmonter les blocages d’écritures. Le comble !

louvre1

Crédit photo : Anticafé Louvres 

Mes nouveaux amis sont prolifiques, les touches de leur ordinateur s’animent tandis que mes doigts sont comme paralysés. Je repense au livre que je suis en train de lire (et dont je vous parlerai prochainement) « Comme par Magie » d’Elizabeth Gilbert. Et je me répète : laisse la créativité venir à toi, n’écris pas pour les autres, écris pour toi. Qu’est ce que j’ai envie d’écrire ? Qu’est ce qui me ferait plaisir ? Pourquoi je suis là en fait ? Et doucement cela me revient. Aller au delà de la peur, rencontrer des gens qui me ressemblent, écrire pour écrire, vivre une nouvelle expérience créative et la partager avec vous.

>> (Re)Découvrir l’article pour surmonter l’angoisse de la page blanche

Alors je décide de changer mon planning d’articles et d’écrire celui-ci. Doucement mes mains se mettent en mouvement, l’article prend forme. Je souris toujours mais je ne bois plus mon thé nerveusement. Tout va bien, je suis où je dois être, j’écris ce que je dois écrire. Et parce qu’une nouvelle expérience ce doit être vécue à fond, je m’en vais me préparer une assiette de douceurs au bar à gourmandises.

Ce que je retiens de cette expérience ? Un cadre agréable qui permet de sortir de chez soi, de sa zone de confort pour s’aérer l’esprit. Un lieu de travail atypique en plein Paris. Un rapport qualité/prix/service raisonnable (5€/heure) et un groupe sympathique même s’il n’y a pas eu beaucoup d’échanges à mon goût. Après tout, l’écrivain n’est-il pas un peu solitaire ?


Avez-vous déjà participé à ce genre d’atelier ?

Connaissiez-vous ce genre d’endroit ?

On se retrouve pour un prochain meetup ?

Wild de Cheryl Strayed

C’est l’histoire d’une jeune femme abîmée par la vie qui décide de se lancer sur le Pacific Crest Trail. Une randonnée de + de 1800 km aux Etats-Unis qui va l’aider à se reconstruire.

Le Pacific Crest Trail (PCT) représente 4 240 Km . Il se situe à l’ouest des Etats-Unis reliant la frontière mexicaine à la frontière canadienne. Il traverse la Californie, l’Oregon et l’état de Washington.

De belles rencontres et des paysages incroyables côtoient les moments plus difficiles de doutes, de remises en questions et de dangers. C’est une histoire vraie, celle de l’auteur Cheryl Strayed.

A-fleur-de-mots-_-Bibliotherapie_-wild-cheryl-strayed

En refermant ce livre, j’ai l’impression d’avoir parcouru le PCT avec elle. Les émotions sont justes, les détails intéressants, il est facile de vibrer avec elle. Cheryl n’a aucune expérience en randonnée et on vit avec elle ses aventures, ses erreurs de débutante mais aussi ses découvertes, ses exploits …

J’ai vraiment aimé la facilité avec laquelle, j’ai pu me plonger dans son univers. L’écriture est simple et accessible à tous. Le livre se lit aisément et rapidement. J’ai trouvé qu’il y a parfois quelques longueurs dans la description des paysages mais j’ai pu « sauté » aisément ses passages sans perdre le fil de l’histoire.

Il s’agit d’une histoire vraie ce qui rend le voyage de Cheryl aussi intéressant que captivant. C’est une randonnée mais aussi un voyage intérieur.

Le livre a été a été adaptée au cinéma par Jean-Marc Vallée avec la célèbre actrice Reese Witherspoon. Je ne l’ai pas encore vu mais il me tarde, la bande-annonce est juste incroyable et la musique me semble parfaitement adaptée. Voyez par vous-même !

>> La bande-annonce de Wild avec Reese Witherspoon

Si vous connaissez la série Gilmore Girl, dans les récents téléfilms, Loreleï se lance aussi sur le PCT (dans le dernier épisode de la saison inédite « Une nouvelle année »).

Après cette lecture, je n’ai eu qu’une seule envie, filer m’acheter des chaussures de randonnée, marcher, marcher et encore marcher.

Il y a des livres qui vous transportent, Wild en fait parti. Une leçon de vie à ne pas rater !

Mon avis ?
A-fleur-de-mots-Bibliotherapie-5-etoiles
Pour en savoir +

Wild, Cheryl Strayed, Edition 10/18

Lorsque, sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune femme n’a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le « Chemin des crêtes du Pacifique ». Lancée au cœur d’une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d’épuisement et d’effort, et de réussir à atteindre le bout d’elle-même. Une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption. (4ème de couverture)


Est ce que ce livre vous tente ?

Quelle histoire vous a déjà transporté ainsi ?

Vous avez d’autres livres de ce genre à me recommander ?

A la découverte du Nanowrimo

Depuis plusieurs années, j’entends parler du Nanowrimo. Vous connaissez ? Il s’agit d’un challenge en ligne pour vous accompagner tout au long de votre projet d’écriture. Le Nanowrimo se déroule tout au long du mois de novembre. 30 jours pour écrire 50 000 mots !

>> NaNoWriMo : National Novel Writing Month !

J’ai décidé d’y participer cette année alors j’ai créé et édité mon profil. Idéal pour réviser mon anglais car tout est écrit dans la langue de Shakespeare. L’interface est tout de même très intuitive, ce qui permet de ne pas abuser de Google trad’. Quoique …

coffee-1246511_1280

Ce concept me semble plutôt ludique. Il y a des badges à gagner, j’adore ! Compléter à 100% son profil, se connecter à un cercle local et plus tard, valider les différentes étapes d’écriture. Des badges, des badges, encore des badges !!!

Si j’ai bien compris le principe, on ne peut pas écrire directement sur le site. La validation se fait en soumettant son texte via l’interface qui décompte le nombre de mots >> Je mettrai ces informations à jour en novembre quand j’expérimenterai tout ça !

J’ai lu qu’il est aussi possible de participer au challenge si on écrit sur une version papier. Par contre, il faut compter les mots à la main. Avis aux amateurs !

Si vous n’avez pas envie d’attendre le mois de novembre, vous pouvez aussi vous inscrire à des « Camp Nanowrimo » tous les mois. Je vous laisse découvrir tout cela en détails sur le site. Si vous y participez, partagez en commentaire vos impressions.

A fleur de mots _ Ecriture creative _ Nanowrimo

Voici les différentes étapes pour s’inscrire et participer au prochain Nanowrimo :

1. S’inscrire sur le site : www.nanowrimo.org

2. Compléter son profil: photo, présentation, localité pour découvrir et pourquoi pas participer à des ateliers d’écriture près de chez vous

3. En octobre, annoncer son projet et le titre qui va avec (vous pourrez le changer plus tard bien sûr)

4. En novembre, début du challenge !

Je commence tout doucement à réfléchir à un projet d’écriture. Une nouvelle, un recueil de poésie, je ne sais pas encore. Je laisse tout ça mûrir en douceur. En tout cas, j’ai hâte de participer à la prochaine session et de découvrir un peu plus mon potentiel d’écriture.


Vous avez déjà participé au Nanowrimo ? 

Qu’est ce que vous en avez pensé ? 

N’hésitez pas à me rajouter comme « Buddy » !

On s’y retrouve en novembre ?

50 choses à savoir sur moi !

S’il y a bien un sujet sur lequel il est difficile d’écrire, c’est bien soi. Lorsque je pose des mots sur le papier, je me demande toujours si cela va intéresser quelqu’un. Oui, même si j’écris avant tout pour le plaisir, mon plaisir.

Alors parler de soi, raconter sa vie, ne serait ce que quelques bribes, cela me paraissait compliqué. J’ai donc opté pour une liste des indispensables à savoir sur mon humble personne. Un mélange que j’espère autant savant qu’harmonieux. Bien que j’entretienne avec vous une douce relation virtuelle, il ne faut pas oublier qu’il y a bien une personne qui tapote sur son clavier de l’autre côté de l’écran.

fleur de mots presentation

Allez, c’est parti, faisons connaissance :

1. Je m’appelle Caroline !

2. J’ai longtemps hésité entre « Minuit Treize » et « Ananas & Confettis » avant de choisir définitivement « A fleur de mots ».

3. C’est mon professeur de Français en 4ème qui m’a fait découvrir la poésie et m’a redonné goût à la lecture.

4. Je me suis séparée de ma télévision depuis un an.

5. J’ai toujours aimé écrire. Je parle de l’acte de l’écriture en lui-même.

6. Mon premier coup de cœur littéraire a été  » L’Histoire d’Helen Keller » de Lorena A. Hickok.

7. J’exerce comme sophrologue. J’utilise la sophrologie et l’hypnose comme outils de thérapie brève. Je soigne avec les mots, la respiration et le silence.

8. Je ne bois pas de café, très peu de thé et occasionnellement des tisanes.

9. Plus jeune, j’ai écrit le premier tome d’une saga fantastique. Un délicieux goût d’inachevé.

10. Mon lit est mon endroit préféré, je peux y passer des heures à rêvasser et parfois même y manger …

11. Aujourd’hui, c’est la poésie qui m’inspire. Je cherche à créer des mélodies avec des mots subtilement choisis.

12. Je ne jure que par mon agenda papier.

13. En novembre, je participerai pour la première fois au Nanowrimo, j’ai hâte !

14. Mon bureau est minuscule, à peine la place de poser mon clavier.

15. J’ai eu envie de créer ce blog pour écrire et partager les astuces et les bonnes pratiques d’écriture que je découvre chaque jour. Sans oublier mes lectures inspirantes du moment.

16. Mon petit bonheur : être en pyjama toute la journée !

17. Pour m’aider à écrire et m’inspirer au quotidien, je passe un temps incroyable sur Pinterest.

18. Je suis sérivore. J’ai adoré Stranger Things, Downtown abbaye, 8 senses et The Oa !

19. Je n’ai pas de routine d’écriture.

20. Je suis une grande, 1m75 sans talon !

21. Je suis végéta*ienne depuis le 24 mars 2015.

22. Je suis une minimaliste accro à l’organisation. Avec moi, Marie Kondo n’a qu’à bien se tenir.

23. J’ai déjà créé une dizaine de blogs. Aucun n’a survécu plus de 6 mois. Je me lasse vite !

24. Mon leitmotiv ? Ce qui t’est destiné, trouvera toujours le moyen de te rejoindre !

25. J’aime le sport ! Courir et aller à la salle de sport tout particulièrement.

26. Je crois en la couleur rose comme dirait Audrey Hepburn.

27. J’ai toujours un carnet avec moi et des dizaines d’autres qui attendent sagement leur tour.

28. Je me damnerai pour un flan pâtissier au chocolat et au lait végétal

29. J’écris exclusivement au stylo bille noir

30. Je suis hypersensible, je vis tout intensément.

31. J’ai rencontré plusieurs bloggeurs / instagrameurs dont Marlène qui a immortalisé mon rêve et dont la photo illustre cet article.

32. Je peux vivre dans le silence pendant des jours comme parler sans arrêt pendant des heures.

33. Ma fidèle amie n’est autre que mon chat, la féline Izzy.

34. Je suis addict à l’huile de coco, j’en mets partout en cuisine comme en cosmétique !

35. Mon prochain défi créatif est de participer à un atelier d’écriture meetup.

36. Depuis 6 mois, j’utilise uniquement des produits naturels et des cosmétiques bio.

37. Mon auteur préféré est Paulo Coelho.

38. Je suis une gourmande aussi bien salé que sucré.

39. Je suis allée plusieurs fois au Salon du livre à Paris pour faire dédicacer mes livres d’Amélie Nothomb.

40. J’adore jouer aux jeux de société.

41. J’aurai aimé écrire le cycle des Dames du lac de Marion Bradley Zimmer.

42. Je suis une touche à tout lorsqu’il s’agit de loisirs créatif : scrapbooking, peinture, bijoux, couture, seul le tricot et le crochet me résiste encore.

43. Je peux difficilement me passer de mon téléphone.

44. Pareil avec les réseaux, tout particulièrement Instagram et Pinterest.

45. Je suis sagittaire.

46. J’adore les smoothies, mon préféré : banane, passion, mangue !

47. Je peux passer des heures à lézarder sur la plage.

48. J’aime l’odeur de la fleur d’oranger, d’ailleurs je me parfume uniquement avec cette fragrance.

49. Je suis une lève tôt, avec un chat difficile de faire autrement

50. Je suis impatiente de vous connaître et de partager avec vous ma passion pour l’écriture et la lecture !


Et si vous deviez écrire sur vous ? Que me raconteriez-vous ?

Pourquoi pas reprendre ce principe sur votre blog ?

J’ai hâte d’en savoir + sur vous !